Les projets de recherche et technologie dans le CPER-2007-2013

De DrrtLor.

Un outil : le PRST
Pôle de recherche scientifique et technologique

Le projet Donner une dimension internationale au dispositif de recherche, d'enseignement supérieur et d’innovation Lorrain du Contrat de Projet État – Région 2007-2013 prévoit de soutenir les projets de recherche sur 5 axes :

  1. Le PRST Matériaux, Energies, Procédés, Produits
  2. Soutien aux projets du PRST « Sciences et Génie de l’Environnement »
  3. Soutien aux sites lorrains de recherche universitaire non encore structurés en pôles de compétitivité
  4. Accompagnement des pôles de compétitivité et du système de transfert de technologie
  5. Promotion de la culture scientifique et technique

Voir aussi le Wiki du PRST MEPP
Matériaux, Energies, Procédés, Produits

Le PRST Matériaux, Energies, Procédés, Produits (MEPP)

En partenariat avec le CNRS  : Iseetech, Institut Jean Lamour, ARTEM, MIPI

Le projet MEPP vise à poursuivre et à amplifier l’effort de structuration engagé lors du contrat précédent dans un contexte de compétition internationale croissante. Ce pôle de recherche scientifique et technologique a en effet permis une structuration importante de la recherche publique en cohérence avec les politiques des EPST et des établissements universitaires lorrains. La dynamique ainsi créée a également largement contribué à la définition du volet recherche du pôle lorrain de compétitivité MIPI.

Iseetech

L'Institut de l'Entreprise ISEETECH vise à utiliser au mieux les capacités existantes et à développer des synergies entre enseignement supérieur, recherche et entreprises notamment dans le contexte transfrontalier.

L’institut Jean Lamour

Le projet d’institut Jean Lamour désigne la création d’une plate-forme européenne en ingénierie des matériaux pour la recherche et le développement économique, par fédération de 5 unités mixtes de recherche CNRS/INPL/UHP. En outre, l’institut regroupera les centres technologiques en matériaux dont le CRITT Metal 2T et aura un espace entreprises émergentes et développement de projets.

ARTEM (Art, Technologie et Management)

Le projet Artem vise à promouvoir l’alliance, pédagogique et scientifique, institutionnelle, immobilière entre l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy, l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Nancy et l’ICN, Ecole de Management de Nancy, conventionnée avec l’Université de Nancy 2 en les réunissant sur le même site des anciennes casernes Molitor de Nancy. Il accueillera également l'IAE et le GREFIGE/CEREMO. Le projet est également porté par les trois universités de Nancy, et, en particulier par l’institut national polytechnique de Lorraine et l’université Nancy 2.

Structuration du pôle de compétitivité MIPI

Pour se développer dans de bonnes conditions, un pôle de compétitivité doit pouvoir s'appuyer sur un tissu structuré d'entreprises et de centres de recherche et de formation. Ce premier volet a pour ambition de soutenir les différentes actions de l'Etat et du Conseil Régional en la matière (actions collectives d'animation, de transfert de technologie d’intelligence économique, de promotion...).

Soutien aux projets du PRST « Sciences et Génie de l’Environnement »

en lien avec les thématiques agro - environnementales

Soutien aux projets de recherche du pôle de Compétences FABELOR

FABELOR
Forêt - Agroalimentaire- Biotechnologies – Environnement - LORraine

Ce Groupement d’Intérêt Scientifique contribuera, par les projets qu’il comprend, au développement d’outils d’aide à la décision, à susciter les transferts de technologies et stimuler la création d’entreprise tout particulièrement dans trois domaines :

  • la forêt et le bois (26 000 emplois directs concernés) en relation avec l’ONF, les parcs naturels régionaux, l’agence de l’eau, l’ADEME et près de 150 entreprises de plus de 20 salariés
  • l’ingénierie et la sécurité des aliments (20 000 emplois directs) avec Nestlé Waters, Uniq, Bel, Sodiaal, Lactalis, les PME agro-alimentaires ...
  • l’eau, les sols, la biodiversité (15 300 emplois directs) en liaison avec les exploitations agricoles, les industries lourdes, les cabinets de conseil ...

Soutien aux projets de recherche de Géosciences

Le pôle de recherche scientifique et technologique sciences et génie de l’environnement comprend également des projets relevant de laboratoires de réputation mondiale au sein de la fédération EST (eau, sols, terre) et repose sur un partenariat fort avec le CNRS et le BRGM.

Structuration du pôle de compétitivité FNGE

Ce pôle, labellisé par le CIADT du 12 juillet 2005, repose sur trois filières d’importance économique majeure : la filière bois, la filière textile et celle des industries de la pâte à papier. Il vise notamment à installer un laboratoire sur le campus fibres d’Epinal en cohérence thématique avec les laboratoires du pôle de compétences scientifiques MEPP.

Un effort particulier portera sur les jeunes entreprises innovantes issues du pôle de compétitivité FNGE. Ce projet pourra également financer des projets de recherche et développement et de transfert de technologie.

Soutien aux sites lorrains de recherche universitaire non encore structurés en pôles de compétitivité

Une partie importante de la recherche Lorraine n’étant pas associée aux pôles de compétitivité, il convient de renforcer trois pôles structurés au cours du 4ème contrat de plan afin qu’ils puissent prétendre à une prochaine labellisation nationale, notamment comme pôle de compétitivité.

Le PRST «modélisation, information et systèmes numériques »

(en partenariat avec l’INRIA et le CNRS)

Les technologies numériques constituent un enjeu capital pour l’innovation et le développement économique. La modélisation permet en effet de réaliser des expériences autrefois inenvisageables pour des raisons techniques ou financières. C’est pourquoi le CNRS, l’INRIA et les universités de Nancy soutiennent le projet de « modélisation, information et systèmes numériques» proposé par les chercheurs lorrains.

Le PRST« ingénierie thérapeutique et moléculaire- Santé »

(en partenariat avec le CNRS et l’INSERM)

Grâce aux efforts conjugués de la Région Lorraine, des universités et des établissements publics scientifiques et techniques, un pôle aux problématiques originales et au caractère interdisciplinaire a été créé au cours du précédent contrat autour du PRST « bio-ingéniérie ».

Le PRST «Maison des Sciences de l’Homme »

(en partenariat avec le CNRS)

Le pôle « homme et société » a pour ambition de fédérer les équipes présentes en Lorraine au sein d’une structure commune développant sur le long terme un projet scientifique novateur et intégrant la thématique frontalière : la plate-forme « maison des sciences de l’homme ».

Pour son action, son comité de pilotage a proposé cinq grands axes stratégiques : frontières, territoires et échanges ; langues, textes et documents ; système productif, transfert de compétences et innovation ; mémoire, culture et sciences ; santé, qualité de vie et handicap.

Accompagnement des pôles de compétitivité et du système de transfert de technologie

Soutien aux actions de transferts et d’innovation en faveur du développement économique de la Lorraine

Il s'agit de doter la Lorraine d'un dispositif permettant de structurer efficacement et sur le long terme l'ensemble des activités de valorisation de la recherche, de transfert de technologie et d'innovation.

Promotion de la culture scientifique et technique

La culture scientifique et technique se définit comme la mise en réseau d’acteurs en vue de présenter au public les sciences, les techniques et l’innovation et de susciter le débat à leur sujet. L’État et le Conseil Régional financeront exclusivement des projets fédérateurs s’inscrivant à l’échelle de la Lorraine.

Outils personnels