CIDE 2010 Paris

De CIDE.

CIDE.13 (Paris) Document numérique entre permanence et mutations
 
Accueil > Manifestations scientifiques > CIDE > CIDE 13 Paris
Logi1CiDE13.gif
CIDE Logo Cide6.png
Colloque international sur le document électronique
CIDE 13 Paris
CIDE 2010 Paris
CIDE 13 Paris
Début : Dec 16 2010
Fin : Dec 17 2010
Site : le site officiel de CIDE13
Ville : Paris
Pays : France
Dates importantes
Date limite soumissions : 14 June 2010
Évènement en série : CIDE

La 13ème édition de la conférence CIDE a eu lieu du 16 au 17 décembre 2010, à l'INHA (Paris). Elle a pour thème :

Document numérique entre permanence et mutations

 
 

Depuis 1998, CIDE propose un cycle de manifestations scientifiques sur le thème du document électronique, avec pour objectif de confronter les points de vue des différentes disciplines concernées par sa conception et ses usages et de diffuser les derniers résultats de la recherche académique et industrielle. Les caractéristiques apparemment très diverses des documents électroniques qui circulent sur le web et dans les institutions témoignent de la diversité des activités intellectuelles dont ils sont à la fois la résultante et le support. Mais derrière cette diversité apparente, CIDE 13 vise à dégager un certain nombre d’invariants qui caractérisent les supports documentaires, les formes d’expression, les pratiques de communication… Par ailleurs, face aux évolutions très rapides des technologies de diffusion des documents semi-structurés, d’indexation et de recherche d’information, CIDE 13 se propose de revisiter les concepts utilisés pour définir ces outils qui constituent aujourd’hui l’épine dorsale du système d’information des organisations.

Sommaire

Thématiques

Thématiques 2010

La liste des thèmes de la conférence n’est pas exhaustive et peut inclure

  • Epistémologie & théorie de document numérique
  • Numérisation de patrimoine
  • Usages et pratiques du document numérique
  • Métadonnées et Bibliothèques numériques
  • Gestion et conservation des documents numériques
  • Folksonomies, ontologies et réseaux sociaux
  • Documentation technique et organisations
  • Organisation des connaissances et architecture de l'information
  • Approches sémantiques et sémiotiques du document numérique
  • Écriture et lecture numérique
  • Recherche, extraction et filtrage d'informations
  • Multi-modalité, accessibilité et handicap
  • Médiation et culture numérique
  • Fracture numérique et document
  • Mémoires, temps, traces et document numérique
  • Mobilité et Document numérique
  • Moteurs de recherche
  • Web socio-sémantique
  • Infrastructures numériques (e-science)
  • Contextes (médical, juridique, culturel, veille, politique...)

Les thématiques récurrentes des colloques CiDE

  • Modélisation des documents
  • Multilinguisme
  • Multi-modalité
  • Management des documents
  • Génération des documents, fusion, filtrage
  • Interprétation des documents
  • Interaction avec les documents
  • Usage collaboratif des documents
  • Evaluations cognitives des actions humaines liées au document (lecture /mémorisation / compréhension / production).

Comité de programme

Co-présidents

Membres

Programme

Conférence invitée

Construire ensemble des mémoires numériques durables : l'archivage numérique pérenne
Résumé : Le numérique natif et la numérisation de données analogiques sont souvent conçus comme une manière privilégiée de transmettre l’existant. L’obsession mémorielle actuelle contribue à cette tendance. Les fragilités intrinsèques du numérique contraignent en fait à s’interroger sur les conditions techniques mais aussi et surtout sociales et humaines qui permettent de produire du « numérique durable », c’est-à-dire tel qu’il permette un accès maintenu, à long terme, des communautés aux connaissances et aux savoirs qui leur sont précieux.
Les dimensions de cette pérennisation (le modèle utilisé pour ces opérations, sa mise en œuvre possible) sont abordées à partir de deux exemples précis : un projet pilote d’archivage numérique de données orales, dans le cadre d’une Très Grande Infrastructure de Recherche ; un projet d'archivage numérique en entreprise de données et documents métier. Ces deux exemples permettent de souligner les interactions complexes entre les processus techniques, les contextes institutionnels et le développement dans une communauté donnée de bonnes pratiques qui feront que le numérique puisse durer."

Communications

Bernadette Dufrêne (HAR, Université Paris Ouest Nanterre La Défense).
Alexandra Saemmer (Paragraphe, Université Paris 8)
Sarah Labelle (Université Paris 13), Aude Seurrat (Université Paris 4 - Celsa).
Orelie Desfriches Doria, Manuel Zacklad (Dicen CNAM)
Fatiha Boubekeur, Mohand Boughanem, Lynda Tamine, Mariam Daoud (IRIT-SIG, Université Paul Sabatier)
Viviane Clavier (Université Grenoble 3)
Mohamed Soualah, Mohamed Hassoun (ENNSIB - ELICO)
Laurence Balicco, Marc Bertier (Université Stendhal - Grenoble 3, Laboratoire GRESEC)
Elaine Ménard (McGill University, Canada).
Bouchra Lamrini, Francis Rousseaux, Raffaelle Ciavarella, Alain Bonardi, Jérôme Barthelemy (Ircam)
Abd El Salam al Hajjar, Mohammad Hajjar (Université Libanaise, Saida, Liban), Khaldoun Zreik (Citu-Paragraphe, Université Paris8)
Titus Zaharia, Alain Vaucelle, Thomas Laquet (ARTEMIS-Télécom SudParis ).
Dominique Cotte (Geriico, Université Lille 3)
Hervé Le Crosnier, Jean-Marc Lecarpentier (Université de Caen)
  • La guerre des étoiles ou le nouvel ordre documentaire
Equipe SID (Geriico, Université Charles de Gaulle Lille 3 ).
Marina Pietrangelo (Institut de Théorie et des Techniques de l'Information Juridique , Italie ) and Maria Angela Biasiotti (Conseil National de Recherches (CNR) - Institut de Théorie et des Techniques de l'Information Juridique (ITTIG), Italie)

Tables rondes

Système d’Information et écritures numériques en entreprise : les mutations du travail informationnel
Animateur : Manuel Zacklad (Cnam-Dicen)
Participants : Dominque Cotte (Université de Lille 3), Benoit Habert (EDF R&D), Yves Chevalier ( Université Européenne de Bretagne), Yves Jeanneret (Université Paris4 la Sorbonne)
Le SI semi-structuré des entreprises (privés, publiques, sociales et solidaires) est la partie cachée de l’iceberg numérique : il est devenu dominant et pervasif (messageries, documents bureautiques, smartphone, etc.). Le travail informationnel lié à ce SI prend une part essentielle dans les activités tertiaires en l’absence de tout cadre prescriptif. Il implique une multiplicité d’environnements numériques nouveaux qui sont souvent mal appréhendés par les DSI et les MOA : messagerie, moteurs de recherche, CMS et GED, environnements bureautiques (diapositives numériques, tableurs, traitements de texte). Face à ces évolutions rapides et profondes, les approches théoriques du Système d’Information n’offrent pas de réponses totalement satisfaisantes. Elles peinent, par ailleurs, à rendre compte de l’extrême complexité de l’écosystème informationnel dans lesquels sont immergés les utilisateurs. Plus grave, elles ne soulignent pas assez à quel point la compréhension du travail informationnel et de ses enjeux pourrait être une condition essentielle de la performance des activités au niveau des individus, des groupes et des entreprises. Les travaux en sciences de l’information et de la communication sont susceptibles de renouveler regard porté sur les SI à travers trois types de contributions :
1. Capacité à appréhender la signification des pratiques de lecture et d’écriture dans les environnements documentaires numériques (au sens large les bases de données sont aussi des documents numériques) en se dotant d’une épaisseur de vue historique et anthropologique dégagée de la métaphysique cybernétique de l’information qui prévaut dans certaines approches gestionnaire et informatique du SI.
2. Capacité à jeter un éclairage nouveau sur les instruments du travail informationnel : écriture et lecture numérique, gestion des documents (métadonnées et plans de classement), recherche d’information, visualisation graphique, etc. en prenant en compte la circulation et les transferts de savoir-faire entre l’ensemble des pratiques lettrées, de l’administration et la gestion des entreprises aux humanités numériques en passant par les différents secteurs de la recherche scientifique et des arts.
3. Capacité à situer l’entreprise et le travail informationnel dans le cadre élargi des évolutions de la société dite « de l’information » pour interroger un certain nombre de postulats : caractère plus ou moins immatériel de ce travail, plus ou moins intellectuel, plus ou moins transparent, recours plus ou moins efficace à la vision « processus d’affaire », etc.
Lire numérique : nouveaux dispositifs - nouvelles pratiques ?
Animatrice : Alexandra Saemmer (Paragraphe, Université Paris8)
Participants : Joël Gardes (Orange, FTGroup), Claire Bélisle (Université Lyon2, CNRS), Caroline Courbière (Université de Toulouse, LERASS), Emmanuël Souchier et Etienne Candel (CELSA-Université Paris-Sorbonne)
Seront abordées dans cette table ronde les possibilités ouvertes pour la lecture numérique par les dispositifs numériques (de l’écran d’ordinateur aux « liseuses »). Au-delà des questionnements suscités par les caractéristiques des dispositifs et des interrogations concernant les potentialités hypermédiatiques au sein des créations (pensons aux relations intersémiotiques entre texte, image, mouvement et son couplées à l’interaction), il nous semble d’une part important de poser la question de l’intérêt de la lecture : les nouveaux dispositifs vont-ils susciter de nouvelles motivations, de nouvelles émotions, bref, un « plaisir du texte » renouvelé ? D’autre part, nous examinerons les imaginaires et les représentations visuelles du lire comme une activité sociale située. Comment les dispositifs sont-ils pris dans une « mise en scène » de la lecture comme pratique médiatique ?
Nous ferons l’inventaire des caractéristiques principales de la lecture numérique. Nous aborderons les potentialités induites par les nouveaux dispositifs dans leur contexte social, sans pour éviter les questionnements critiques. Car décidément, la lecture numérique constitue un défi : pour les créateurs et les éditeurs, qui sont amenés à inventer des formes et figures nouvelles de l’écrit numérique ; pour les lecteurs, dont les attentes et habitudes se retrouvent régulièrement remises en question.
Enfin, nous souhaitons aussi poser la question de savoir si nous avons encore la bonne approche du document dans ce contexte actuel où l’on ne peut plus envisager de services sans multimodalité et sans multimédia ; ou si la distinction conceptuelle entre donnée et information ne se trouve pas au contraire réellement réaffirmée par le numérique. Quelles sont les nouvelles « contraintes » apportées par l’accessibilité aux contenus ?

Voir aussi

Ceci est la page de référence de ce colloque qui fait l'objet d'une page spécialisée sur les wikis :

Ce colloque est également cité sur Wicri/Ticri.

Faits relatifs à CIDE 2010 Paris — Recherche de pages similaires avec +.Voir comme RDF
A pour conférencier invitéBenoît Habert  +
A pour intervenantBernadette Dufrêne  +, Alexandra Saemmer  +, Sarah Labelle  +, Aude Seurrat  +, Orelie Desfriches Doria  +, Manuel Zacklad  +, Fatiha Boubekeur  +, Mohand Boughanem  +, Lynda Tamine  +, Mariam Daoud  +, Viviane Clavier  +, Mohamed Soualah  +, Mohamed Hassoun  +, Laurence Balicco  +, Marc Bertier  +, Elaine Ménard  +, Bouchra Lamrini  +, Francis Rousseaux  +, Raffaelle Ciavarella  +, Alain Bonardi  +, Jérôme Barthelemy  +, Abd El Salam al Hajjar  +, Mohammad Hajjar  +, Khaldoun Zreik  +, Titus Zaharia  +, Alain Vaucelle  +, Thomas Laquet  +, Dominique Cotte  +, Hervé Le Crosnier  +, Jean-Marc Lecarpentier  +, Equipe SID  +, Marina Pietrangelo  +, Maria Angela Biasiotti  +, Dominque Cotte  +, Benoit Habert  +, Yves Chevalier  +, Yves Jeanneret  +, Joël Gardes  +, Claire Bélisle  +, Caroline Courbière  +, Emmanuël Souchier  + et Etienne Candel  +
A pour membre du comité de programmeGhislaine Azemard  +, Bruno Bachimont  +, Thierry Baccino  +, Laurence Balicco  +, Abdel Belaid  +, Evelyne Broudoux  +, Anne-Laure Brisac  +, Jean Caelen  +, Ghislaine Chartron  +, Stéphane Chaudiron  +, Viviane Couzinet  +, Jacques Ducloy  +, Bernadette Dufrêne  +, Laurence Favier  +, Joël Gardes  +, Mauro Gaio  +, Brigitte Guyot  +, Patrick Gallinari  +, Mohamed Hassoun  +, Maryvonne Holzem  +, Madjid Ihadjadene  +, Geneviève Lallich-Boidin  +, Omar Larouk  +, Jacques Labiche  +, Jacques Madelaine  +, Yves Marcoux  +, Ghassan Mourad  +, Giovanni De Paoli  +, Samuel Parfouru  +, Martine Poulain  +, Jean-Pierre Raysz  +, Jean Revez  +, Imad Saleh  +, Emmanuel Souchier  +, Lynda Tamine-Lechani  +, Said Tazi  +, Eric Trupin  +, Lise Vieira  +, Manuel Zacklad  + et Khaldoun Zreik  +
A pour paysFrance  +
A pour président du comité de programmeMadjid Ihadjadene  +, Manuel Zacklad  + et Khaldoun Zreik  +
A pour thèmeDocument numérique entre permanence et mutations  +
A pour titreCIDE 13 Paris
A pour villeParis  +
Date de début16 2010  +
Date de fin17 2010  +
Deadline générale14 June 2010  +
Evénement en sérieCIDE  +
Sitehttp://europia.org/CIDE13  +
Outils personnels