Groupe 2 : Marché de l'art

De TP INTD.

Groupe de travail

Elodie POMET
Elisabet GOULA
Christelle GLO
Brigitte LEGENTILHOMME

Sommaire

Organisation

Organisation de l’équipe
A chaque réunion, nous faisions le point sur les avancées, le réalisé, le restant à faire avec répartition des rôles, des tâches et un récapitulatif bilan d’étape
- pour mener un travail collaboratif fécond
- pour clarifier, périmétrer, remanier et activer la veille
- circonscrire notre problématique
- affiner nos angles d’attaque
- imbriquer le tout dans une structure cohérente
Premier panel de questions
- Quelle est la mission de notre site?
- A quoi sert ce site ?
- A qui s'adresse le site ?
- Quelle est l'identité du site ?
- Quels sont les mots-clés à valoriser ?
- Que contiennent les pages, les catégories ?
- Comment sont structurés les articles ?
- Comment doit être le style rédactionnel ?
- D’où vient l’info (En savoir plus)
- Qui rédige (Qui sommes-nous)

Introduction

Sensibilisation au marché de l'art

Notre souhait est de permettre au public intéressé par le marché de l'art d'en connaître le fonctionnement afin d'être sensibilisé à une nécessaire vigilance en tant qu'acheteur ou vendeur d'oeuvres d'art ou d'objets archéologiques. Mais c'est aussi d'amener à découvrir les nouvelles tendances, les valeurs sûres ou les oeuvres insolites, cotées sur le marché de l'art.

Les angles d'attaque choisis sont les suivants :

- les ventes d'oeuvres d'art
- le vol d'oeuvres d'art
- faux et contrefaçon
- le cas du street art

D'autres aspects pourront être traités, tels que la fiscalité ou la valeur "réelle" des oeuvres d'art.

Les quatre grandes thématiques

Les ventes d'oeuvres d'art

De la vente en salle à la vente en ligne, les modes d'acquisition des œuvres d'art se diversifient. Elles influent sur les relations entre artistes, intermédiaires et acheteurs. Pister ces évolutions, identifier les acteurs, informer sur les tendances du marché et fournir quelques clés aux néophytes, tel est l'objet de cette thématique.

Le vol d'oeuvres d'art et le trafic illicite

La France est un des pays les plus riches en œuvres d’art et l’un des plus touché par le vol et le trafic de biens culturels. Toute personne qui achète ou vend des œuvres d’art est concernée par ce problème, puisqu’il n’y a pas de « marché parallèle » des objets d’art volés. Ces objets sont très rapidement réintroduits dans le marché, souvent dans une zone géographique distante de sont lieu d’origine afin de se refaire une « virginité’ et de d’échapper aux poursuites pour recel. Les institutions sont parfois victimes de vols, mais la plus grande majorité ont lieu dans des propriétés privées, des églises et des sites archéologiques. Depuis l’adoption de la Convention de 1970 contre le trafic illicite des biens culturels, des organismes et des outils (bases de données) nationaux et internationaux ont été mis en place pour identifier et retrouver les objets volés.

Faux et contrefaçon

La contrefaçon est un sujet assez méconnu et complexe. Elle relève du code la propriété intellectuelle, mais le recel de contrefaçons, l’association de malfaiteurs en bande organisée, l’escroquerie relève du code pénal. Face à la montée en puissance du faux et de la contrefaçon qui s’avère être une industrie, il est nécessaire d’informer les amateurs néophytes ou collectionneurs avertis. Les articles qui vous sont proposés sur ce blog sont le résultat d’une analyse objective et d’une réflexion soutenue. Une veille a été mise en place sur le sujet, toutes les informations sont vérifiées et recoupées.

Le cas du Street Art

Le marché du street art est en pleine effervescence et attire de plus en plus les collectionneurs. Les artistes n’ont pas tous la même cote. Dès lors, comment le marché fait-il la distinction entre les différents courants du street art ? Mais, la question de savoir si le street art est une tendance ou un mouvement de fond n’est pas consensuelle parmi les acteurs. Le street art, comme n’importe quelle autre discipline, est soumis aux lois du marché de l’art. Alors, que disent les lois du marché de l’art ?

L’écriture de la charte

Pour assurer une cohérence des contenus éditoriaux, nous avons rédigé une charte éditoriale qui constitue une "ligne de conduite", un repère pour nous.
Mission principale : fixer l'identité et les règles éditoriales du blog sur un document écrit. Comme écrivait le poète Nicolas Boileau dans son "Art poétique" :
"Avant donc que d'écrire, apprenez à penser
Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément."

charte éditoriale

La structure de notre blog

Les pages statiques

Une page parente :
- Marché de l'art

Et quatre sous pages :
- Qui sommes-nous ?
- Au sommaire
- Nous contacter
- En savoir plus

Les catégories

La catégorie parente :
- Le Marché de l'art
Les sous catégories :
- Les ventes d'oeuvres d'art
- Le vol d’œuvres d’art
- Faux et contrefaçon
- Le marché du street

Les articles (ou billets)

Les articles sont à relier à la catégorie principale, « Marché de l'art », et en fonction du thème, à la catégorie correspondante.
Liste des articles :
- ABC des ventes aux enchères (catégorie « Les ventes d'oeuvres d'art »)
- Le vol d’œuvres d’art, tous concernés (catégorie « Le vol d'oeuvres d'art »)
- La contrefaçon d'oeuvres d'art: une situation alarmante (catégorie « Les faux, la contrefaçon »)
- Un phénomène mondial (catégorie « Le marché du street »)
- La collection hiver (catégorie « Le marché du street »)
- Les dessous du street (catégorie « Le marché du street »)
- La flambée du street (catégorie « Le marché du street »)
- La danse des aérosols (catégorie « Le marché du street »)
- PDF Les origines new-yorkaises du graffiti (catégorie « Le marché du street »)
- PDF Charte éditoriale (page Qui sommes-nous ?)

Les tags (mots clé)

Base Palissy ; catalogue MNR ; ERR Project ; HAPPAH ; Interpol ; pillage archéologique ; The Art Loss Registrer Acheteurs ; amateur ; art ; art urbain ; artiste, cités ; collectionneurs ; courant ; culture ; enchères ; expositions ; expression ; galeries ; galéristes art de rue ; graffiti ; graphisme ; lois du marché ; marché ; mode ; mouvement ; murs ; musées ; panneaux ; phénomène ; street art ; style ; tag ; tendance ; œuvres ; ADAGP ; CNAC ; contrefaçon ; contrefaçon artistique ; faussaire ; faux ; galeries ; lutte, maison vente aux enchères ; marchand ; marché de l'art ; marché parallèle ; musée ; oeuvre d'art ; pouvoirs publics ; trafic ; Unesco ; vente ; vente en ligne

Outils personnels