Fonds Taveneaux

De Collection Bul.

Fonds Taveneaux

Présentation des fonds et corpus de la Direction de la documentation et de l'édition
- Bibliothèque universitaire de lettres et de sciences humaines
Logo BU UL.png
Fonds René Taveneaux
Université : Université de Lorraine
Époque : 17ème-18ème siècle
Domaine : Jansénisme
Contexte : Acquisition à titre onéreux
Ville : Nancy
Pays : France
Fonds spécifiques DDE
Droit Corpus juridique
Droit Fonds Burnouf
Lettres et Droit Fonds Paul Meyer
Lettres Fonds Taveneaux
Lettres Collections de l'Époque moderne
Lettres Fonds de la Sarre
Lettres Fonds Jeanne d'Arc
Lettres Fonds Decaux
Lettres Fonds Lajarrige
Lettres Fonds Rosambert

Le fonds Taveneaux désigne une partie des ouvrages de la bibliothèque personnelle de M. René Taveneaux, valorisée par la bibliothèque universitaire de lettres et de sciences humaines de Nancy 2 suite à une vente aux enchères réalisée à l’hôtel des ventes Nabécor, le samedi 03 mars 2001.

page de titre, ouvrage de Jacques Joseph Duguet, 1716, notice Sudoc n°080210910

Il est important de noter que l’effort d’acquisition a été soutenu par la Région. De plus, ce fonds peut être complété, d’un point de vue scientifique, par les collections de l’Institut d’études lorraines ainsi que celles de l’Institut de paléographie et diplomatique. En détail, ce fonds de la BUL de Nancy contient 115 titres, en 178 volumes. Ce fonds comprend des ouvrages couvrant la période allant du XVIIe au XXe siècle, mais ils datent la plupart du temps du XVIIe-XVIIIe siècle. Ce fonds nous permet d’enrichir la recherche scientifique sur plusieurs grandes questions historiques : l’histoire religieuse, le jansénisme, l’histoire générale de la Lorraine, l’histoire politique. De plus, ce fonds est aussi particulier du simple fait qu’il est un témoignage des recherches de René Taveneaux, en tant que professeur émérite de l’université de Nancy 2 et spécialiste reconnu de la question du jansénisme.

Biographie non-exhaustive de René Taveneaux

René Taveneaux est né en 1911 à Messincourt, il a trouvé la mort le 28 mars 2000 à Nancy. Il était enseignant -chercheur de l’université de Nancy mais il occupait aussi quelques fonctions au sein de la Société d’Archéologie lorraine, en tant que secrétaire général de 1951 à 1981 et président de 1981 à 1984. Cet universitaire spécialiste en ce qui concerne la question du jansénisme a été sous-lieutenant puis lieutenant pendant la guerre de 39-40 qui lui valut d’être décoré de la Croix de guerre après un temps de captivité. Il a aussi à son actif une agrégation d’Histoire validée en 1946 et une carrière en tant qu’enseignant dans plusieurs lycées. Ceux qui ont eu la chance de connaître René Taveneaux soulignent à quel point ses cours étaient un modèle de pédagogie. En ce qui concerne son passé universitaire, il était chargé de cours à la faculté de Lettres de Nancy mais sa thèse de doctorat ès Lettres fut soutenue en Sorbonne (1959). D’ailleurs, cette thèse évoquait la question du jansénisme en Lorraine. Sa titularisation en tant que professeur à la faculté des Lettres de Nancy s’est déroulée en 1960. René Taveneaux occupait la chaire d’Histoire de l’Est alors même qu’il a été admis en tant que membre titulaire à l’Académie Stanislas en 1958. René Taveneaux fut véritablement actif sur l’espace lorrain, il est même à l’origine d’un Centre régional de recherche universitaire créé en 1973 qui est maintenant l’Institut de recherche régionale. Ce service a permis de mettre en place les journées d’études meusiennes pendant vingt-sept sessions.

Nous avons évoqué son profil d’enseignant en lycée, et les anecdotes de ses élèves et amis. De ce fait il convient de noter que la façon de travailler de René Taveneaux n’était jamais éloignée de la pédagogie. Un cours, un ouvrage de sa part, passait nécessairement par l’élaboration de plans structurés et un phrasé limpide. Ainsi, l’homme que nous venons de décrire était un soldat courageux et un universitaire dont l’érudition n’est plus à prouver. Un tel profil servait avec prestige la Lorraine, à en témoigner par la médaille d’or de Nancy décernée par André Rossinot ou bien encore d’autres distinctions telles que celles d’officier de l’Ordre national du Mérite, commandeur des Palmes académiques, officier de la Légion d’honneur.

Les recherches de René Taveneaux

Il convient ici d’évoquer brièvement les recherches de René Taveneaux, qui peuvent-nous permettre de comprendre une ou plusieurs logiques dans les fonds qu’il conservait dans sa bibliothèque personnelle de son vivant. D’une manière générale, ce professeur de l’université de Nancy a abordé la question du jansénisme en étudiant son influence dans le domaine de la politique. Autre thème largement analysé, l’influence que pouvait avoir le jansénisme dans un espace particulier, la Lorraine du XVIIe et du XVIIIe siècle. D’ailleurs, son travail de thèse était remarquable à plus d’un titre. Le jansénisme en Lorraine était à l’époque l’exemple rare d’un travail synthétique sur une problématique régionale. Ce travail universitaire souligne l’importance du courant janséniste sur l’espace lorrain notamment grâce aux congrégations et abbayes qui assuraient une véritable pénétration des principes religieux à contre-courant. Cette thèse souligne aussi le rôle joué dans la diffusion des idées jansénistes par les livres, brochures et bien entendu les prédications. Il est aussi important de souligner que René Taveneaux a étudié la question du jansénisme en Lorraine sans s’attarder plus que de raison sur la thématique des convulsionnaires.

Pour comprendre les recherches de René Taveneaux, il convient aussi de citer un ouvrage particulièrement intéressant du fait qu’il est synthétique et clair, le livre Jansénisme et politique qui nous offre une anthologie de textes importants. Cet ouvrage permet de comprendre les grandes lignes des différentes controverses et de saisir, comment progressivement, le jansénisme bascule de la lutte théologique vers les débats politiques. René Taveneaux s’est aussi intéressé à l’influence des idées jansénistes sur un public particulier, la noblesse de robe. Les idées mises en avant dans ce travail étaient à l’époque en quelque sorte une remise en cause de la thèse de Lucien Goldman (Le Dieu caché), résolument marxiste dans son analyse. Ainsi cet ouvrage nous permet d’aborder l’influence et les mutations du jansénisme dans le domaine politique.

Pour ce qui est de la deuxième thèse de René Taveneaux, Jansénisme et prêt à intérêt, elle permet d’étudier une pratique particulière, son utilisation et son interprétation par les jansénistes mais aussi par les puritains. Cette analyse permet de dresser le portrait d’un janséniste tourné vers la prière, le détachement, en opposition au puritain plus sincèrement tourné vers l’action libérale.

Dernier travail que nous nous proposons modestement de résumer, la collection La vie quotidienne, mais surtout Vie quotidienne des jansénistes. Cet ouvrage est surtout intéressant du fait de sa clarté au niveau des analyses. Il s’agissait pour René Taveneaux d’étudier les tranches de vie propres à un janséniste. Ainsi, pour conclure, on se rend compte que les recherches de René Taveneaux sur le jansénisme, ses publications, sont intéressantes à consulter, à valoriser, pour comprendre d’une manière originale la pénétration de ce courant religieux dans l’espace Lorrain, observer ses mutations dans le domaine politique et se saisir d’une pensée particulière, complexe mais intéressante. Il convenait d’aborder les recherches de René Taveneaux pour mettre en lumière le fonds de la BUL de Nancy contenant, en grande partie, des livres liés à la question du jansénisme. C’est pourquoi nous n’aborderons pas les autres domaines d’étude propres à René Taveneaux. Néanmoins, il s’agit de ne pas oublier que ce chercheur est aussi particulier pour qui souhaite s’intéresser aux questions liées à l’église tridentine, le catholicisme, notamment dans l’espace lorrain, le culte des saints ou bien encore Saint Pierre Fourier et l’histoire de la Lorraine d’une manière générale.

Liste des ouvrages publiés par René Taveneaux

Outils personnels