Pour une politique ambitieuse des données publiques (2011) rapport

De Wicri France.

Logo ponts paristech.png
Pour une politique ambitieuse des données publiques :
Les données publiques au service de l’innovation et de la transparence
RapportDonnéesPubliques2011.png

Cette page introduit une édition hypertextuelle du rapport :

École des Ponts ParisTech. 2011. Pour une politique ambitieuse des données publiques : Les données publiques au service de l’innovation et de la transparence. Rapport à la Délégation aux usages de l’Internet, remis au Ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique le 13 juillet 2011.
< http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/114000407/ >
RapportDonnéesPubliques2011.png

« Pour une politique ambitieuse des données publiques » est le titre d'un rapport à la Délégation aux usages de l’Internet, remis au Ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique le 13 juillet 2011. Il est décrit ainsi sur sur le site de la Documentation française[1] :

Sous-titrée « Les données publiques au service de l'innovation et de la transparence », cette étude a été réalisée par quatre élèves de l'Ecole des Ponts ParisTech. Elle dresse un état des lieux de l'ouverture des données publiques en France, et du potentiel de leur réutilisation. L'administration publique collecte et produit un champ très vaste de données, du budget national aux mesures de la qualité de l'air. Ouvrir l'accès le plus large aux informations publiques (« l’Open Data »), c'est améliorer la transparence de l’État et de ses institutions, éclairer le débat démocratique, et rapprocher la puissance publique des citoyens. Favoriser leur réutilisation par les entrepreneurs pour leur inventer de nouvelles applications, c'est encourager l'innovation et les secteurs stratégiques pour l'avenir de notre pays, de l'économie numérique au développement durable. Seize propositions concluent le rapport, remis par Romain Lacombe au Ministre de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique le 13 juillet 2011, pour que l'Etat s'approprie pleinement cette opportunité majeure. Les lecteurs peuvent échanger avec les auteurs sur http://rapport-opendata-2011.fr

Le rapport

Auteurs
Romain Lacombe, Pierre-Henri Bertin, François Vauglin, Alice Vieillefosse (École des Ponts ParisTech) ; sous la direction scientifique de Pierre-Jean Benghozi et Laurent Gille.
Résumé
Les évolutions technologiques récentes ont placé le sujet de la réutilisation des données au coeur de l’action publique. L’administration collecte et produit un champ très vaste de données, depuis les budgets des institutions publiques jusqu’aux mesures de la qualité de l’air que nous respirons, en passant par des statistiques précises sur notre économie, notre société et nos territoires. Ouvrir l’accès le plus large aux informations publiques, c’est tout d’abord améliorer la transparence de l’État et de ses institutions, éclairer le débat démocratique, et rapprocher la puissance publique des citoyens. Favoriser l’ouverture et la réutilisation de ces données (« l’Open Data »), c’est permettre à la communauté des développeurs et des entrepreneurs d’inventer de nouveaux usages et de nouvelles applications utiles aux citoyens. C’est donc encourager l’innovation, donner naissance à la société de l’information, et contribuer au développement des secteurs stratégiques d’avenir pour notre pays, de l’économie numérique au développement durable. L’État doit s’approprier pleinement cette opportunité majeure. Il lui faut prendre le virage de cette nouvelle dimension des politiques publiques, pour la mettre au service de l’ensemble des acteurs du pays.

Table des matières


Notes et informations techniques

Le rapport sur le réseau Wicri
Cette page est la page de référence sur le réseau Wicri. Ce document fait l'objet d'une page sur les wikis suivants :
Notes
  1. < http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/114000407/ >
Descriptions bibliographiques
en cours de test - génération automatique
Outils personnels
Autres langues