CAE 510

De Wicri Informatique.

La CAE 510 est le nom d'un ordinateur fabriqué à partir de 1962 par la Compagnie européenne d'automatisme électronique. Il s'agissait d'une adaptation de la machine américaine Ramo-Wooldridge RW 530 et destinée au marché civil.[1]

Sommaire

Éléments techniques

Configuration

Cette machine disposait d'une mémoire à tores de ferrite composée de ??16 ou 24 K?? mots de 18 bits (plus un bit de parité).

La configuration comportait généralement les périphériques suivants :

  • lecteur de cartes perforées,
  • lecteur de ruban perforé,
  • perforateur de ruban,
  • dérouleur de bandes magnétiques,
  • machine à écrire IBM "à boule" qui servait d'organe de dialogue et d'impression.

Logiciels

Cette machine ne possédait pas de système d'exploitation.

La programmation en langage machine se faisait à deux niveaux : un langage de base très rudimentaire et un jeu de macro-instructions.

Les langages disponibles étaient les suivants :

Un interprète LISP avait également été développé [2]

Utilisation

La CAE 510 a servi notamment dans des centres de recherche et par exemple :

On la retrouve aussi dans des contextes liés à la Défense nationale :

Enfin, elle a également été utilisée dans des contextes industriels :

Voir aussi

Liens

Notes et références

  1. Une partie de cet article est extraite de l'article correspondant de Wikipédia dont je suis l'un des auteurs Jacques Ducloy 4 avril 2009 à 10:59 (UTC)
  2. Patrick Greussay Manuel de référence du système LISP 510, fonctionnant sur l'ordinateur CAE 510 de la Compagnie Européenne d’Automatisme Électronique, manuel, 1973 [1].
  3. Voir La CAE 510 du Centre de Calcul de Nancy sur Wicri/Lorraine.
  4. Albert Amouyal Les débuts de l'informatique au Commissariat à l'énergie atomique (1952-1972) in Colloque sur l'Histoire de l'Informatique en France CNAM Paris 1990, accessible en ligne vérifié le 15 février 2008
Outils personnels