Projet réseau Wicri SGE

De Wicri Lorraine.

(Redirigé depuis Projet Wicri SGE)
Portail CPER Lorraine
Contrat de projets entre l'État et la Région Lorraine
Sciences et génie de l'environnement
Portail NIT
Noyau d'ingénierie et de technologie
Aller sur portail Nancy ingénierie technologie

Cet article donne les principaux éléments de la première phase du projet de :

Projet Wicri SGE / Wicri environnement
réseau expérimental de wikis sur les sciences et le génie de l'environnement

Ensemble d’actions sur 2009 – 2010


Annexe scientifique
Ce document est un extrait de l'annexe scientifique accompagnant les demandes d'aides pour la réalisation de ce projet.



Contact
Pour nous contacter : thierry.daunois@univ-lorraine.fr.


Sommaire

Introduction

Le démonstrateur Wicri a montré l’intérêt des réseaux de wikis sémantiques pour la Recherche et l’Innovation. Il a permis d’esquisser le squelette d’une structure d’accueil multidisciplinaire.

En nous appuyant sur les premiers retours d’expérience, nous proposons maintenant d’installer les premiers éléments d’une plate-forme numérique pour le PRST Sciences et génie de l'environnement (SGE).

Plus précisément, nous proposons de mener une expérience pilote visant à valoriser les points forts des activités de la Lorraine dans les sciences et le génie de l’environnement. Elle s’appuie sur un réseau de wikis de caractéristiques différentes.

  • Un ensemble de familles[1] de wikis thématiques, à vocation internationale, appelés à jouer un rôle fédératif dans les domaines forts de l’environnement en Lorraine : biomasse, eau,
  • forêt bois », « sol urbains »,

• Des familles de wikis à caractère institutionnel et fédératifs à l’échelon régional et par exemple GISFI, FABELOR, GISOS, ZAM, Fibres Grand Est.

  • Des wikis spécialisés (laboratoire, société savante…)

Un des objectifs majeurs de cette demande d’aide est d’étudier les pratiques rédactionnelles nécessaires à l’alimentation cohérente de cet ensemble. Par exemple, un internaute qui s’intéresse à la reconstruction des sols mais ne connais pas le GISFI doit pouvoir le repérer au travers du réseau Wicri pour ensuite approfondir sa connaissance sur le site GISFI (qui est également un espace de travail collectif).

Le réseau de wikis

Le réseau fédératif

Le cœur du réseau fédératif est donné par le schéma ci-dessous :

Wicri - francophone (Wikis des communautés de la recherche et de l'innovation)WicriMédia (ressources multimédia)Incubateur Wicri : version françaiseWiki régional : Wicri LorraineWiki régional : Wicri AlsaceWiki thématique Ticri (technologies de l'information communication pour les communautés de la recherche et de l'informationWiki thématique : Bois et forêtsWiki thématique : BiomasseWiki thématique : EauWiki thématique : Sols urbainsRéseauWicriSept2009.png
À propos de cette image

Le réseau est organisé autour d’un wiki général (famille Wicri). Il est accompagné d’un incubateur et d’un pool multimédia. L’information disponible est souvent limitée à de simples fiches. Nous souhaitons donner une information plus complète et mieux adaptée à différents lectorats. Ceci implique une diversification des lignes éditoriales et donc des wikis.

Le niveau inférieur est organisé autour de 3 ensembles :

  • Régionaux (Alsace, Lorraine)
  • Un wiki thématique sur les technologies du numérique (TICRI)
  • Un ensemble thématique sur l’environnement avec les 4 familles déjà signalées : biomasse, eau, « forêt bois », « sols urbains »,

Ce réseau est initialisé mais le contenu des wikis thématiques est rudimentaire. Un wiki en géophysique ou dans les sciences de la terre pourrait y être ajouté ultérieurement.

D’un point de vue technique, le logiciel utilisé est MediaWicri avec les extensions sémantiques. Notre première expérience a fait émerger le besoin de transposer les services existants d’un wiki au niveau d’un réseau et de compléter les outils éditoriaux de base par des services spécifiques aux chercheurs.

Le réseau Lorrain

Le réseau Lorrain est essentiellement organisé aujourd’hui autour du CPER. Dans ce cadre, le PRST SGE dispose de 2 wikis (public et privé). Il fait l’objet de signalements sur les wikis Wicri Lorraine et au niveau général. Ses actions feront l’objet de développements dans les wikis thématiques sur l’environnement. Le PRST MEPP, qui dispose du même type de solution, est également impliqué dans la dynamique biomasse.

Nous proposons de compléter ce dispositif à vocation internationale par un ensemble de wikis spécialisés permettent la mobilisation des acteurs régionaux. Le noyau de wikis SGE public et SGE privé devrait être complété par les projets directement impliqués dans les projets thématiques :

  1. Une famille GISFI,
  2. Une famille Zone Atelier Moselle
  3. Une famille Fibres Grand Est,

Chaque projet du PRST (GISOS..). disposera également d’une famille de wikis.

Pour tous les laboratoires liés au PRST, il conviendra d’examiner l’éventualité d’un wiki propre ou de portails sur différents wikis.

Ces wikis régionaux doivent être organisés autour des wikis thématiques et par exemple :

  • Le wiki thématique à vocation internationale autour des sols urbains en s’appuie notamment sur le réseau international du GISFI,
  • Le wiki thématique à vocation internationale autour de la filière "forêt-bois" et des xylosciences, doit se développer dans le cadre d'un partenariat à construire à partir des relations extérieures initiées par les partenaires de SGE, l'INRA, FABELOR et Fibres Grand Est,
  • De même, en association avec l’émergence du Pôle international de l’Eau, un wiki "eau", associe le PRST SGE, le réseau des Zone atelier, et ce futur Pôle.

Les usages à approfondir

Le réseau défini précédemment constitue une structure d’accueil pour différents axes de démonstration ou d’approfondissement.

Information et communication scientifique et technique différenciée en fonction des publics

Un projet, une institution ou une notion peuvent être décrits de façon différenciée en fonction du public visé. Le réseau de wikis permet cette différenciation. Par exemple, pour une notion clé (par exemple « Soudage du bois, sonde ionique ou lysimètre »), on devrait trouver :

  • une description synthétique (1 page) sur le wiki général Wicri (fr),
  • un dossier plus approfondi, présentant l’état de l’art, sur un wiki thématique,
  • une présentation détaillée de partenariats ou de projets fédérateurs sur un wiki spécialisé (par exemple autour des lysimètres sur GISFI),
  • une présentation détaillée d’une offre scientifique ou technologique sur un wiki de laboratoire (par exemple formation autour du soudage sur bois à l’ENSTIB).

Les manifestations scientifiques peuvent être valorisées dans cette infrastructure en déposant l’appel sur un wiki et en enrichissant les agendas sur d’autres. De même des publications ou des rapports peuvent être valorisés sur ce réseau.

Veille sur la visibilité internationale des actions du PRST SGE

A ce jour, le réseau Wicri a une visibilité limitée. Il convient donc impérativement d’élargir le paysage des dispositifs à utiliser pour augmenter cette visibilité.

Nous proposons une veille active sur la visibilité internationale des actions du PRST SGE et plua précisément d’identifier tous les "lieux" où SGE se doit d'être présent (Wikipédia, archives ouvertes, serveurs internationaux...). Cela nécessite de procéder à l'identification des réseaux internationaux sur les métiers de SGE, puis de mettre en place des mécanismes de veille destinés à identifier les plus "porteurs". Cette étape permettra d'élaborer une liste (évolutive dans le temps) des "lieux où SGE doit être visible".

Elargir la diffusion vers d’autres dispositifs

L’action précédente permet d’identifier les cibles porteuses en terme de visibilité. Il s’agit maintenant d’étudier comment alimenter ces dispositifs. En particulier on étudiera la possibilité d’utiliser Wicri comme levier informationnel, par exemple :

  • Pour des sites comme Wikipédia, entretenir, sur le réseau Wicri, des pages de référence, vadidées par la recheche, et s’en servir pour enrichir le site social en y faisant référence.
  • Valoriser des publications en les déposant sur des archives ouvertes en les complétant par un dossier (ou un forum) sur les wikis SGE.

Il convient également de travailler sur la diversification liée aux cibles d’application d’une technologie. Par exemple les applications potentielles de la sonde ionique dépassent le cadre strict de la géophysique et il convient de renseigner l’ensemble des secteurs concernés.

Intégration dans les infrastructures d’information scientifique et technique

Un enjeu fondamental du réseau SGE est d’offrir simultanément les services que l’on attend des sites de communication d’une part et des services d’information scientifique et technique d’autre part. Si la fonction communication est implicite dans un wiki, il convient d’approfondir les dispositifs d’intégrations dans les infrastructures d’IST, et plus précisément :

  • Importation automatique et assistée d’IST (des références bibliographiques aux documents eux-mêmes),
  • Exportation de métadonnées, notamment pour les documents originaux sur un wiki,
  • Interopérabilité sémantique avec les terminologies générales (plan de classement de HAL, TermSciences) ou spécialisées.

Un ensemble d’expérimentations, sans contrainte de complétude sera mené dans le cadre de ce projet.

Multilinguisme et coopérations internationales

L’enrichissement des familles de wikis dans leurs composantes en langue anglaise doit être approfondi. En effet, la rencontre de wikis thématiques abordant des problématiques proches dans une philosophie voisine est probable. Il conviendra alors de voir comment se situer dans une stratégie privilégiant la coopération.

La situation est probablement plus simple dans d’autres langues (espagnol, allemand) où l’on peut alors plus facilement mettre en place un partenariat équilibré.

Services collectifs sur les données

Un point essentiel de la technologie wiki vient de la capacité à gérer différents types d’objets et donc les données de la recherche. Le problème est cependant plus complexe car il demande une architecture plus complexe (par exemple couplage avec une base de données) et des traitements d’adaptation de données.

Nous proposons de poursuivre l’expérience démarrée avec la ZAM et d’ouvrir la réflexion sur les données du GISFI.

Dépôt de dossier de demandes de subvention au CPER

L’interface avec les wikis utilise un langage de commande relativement complexe à manipuler dès lors que l’on s’écarte des cas simples (modification ou ajout de paragraphes). Pour faciliter une meilleure appropriation par les utilisateurs il faut développer des formulaires permettant de saisir des informations structurées. Nous proposons de faire un test de dépôt des demandes de subventions d'équipement à l’occasion des demandes pour 2010.

Démonstrateur plate-forme numérique SGE

A partir de ces grandes orientations nous proposons un premier projet sur 12 mois visant à explorer ces diverses options (démonstrateur) et de passer progressivement à un stade plus opérationnel (structure d’accueil).

Les besoins liés aux 6 premiers mois sont définis avec précision. Compte tenu des évolutions importantes des besoins au fur et à mesure des actions de sensibilisation la suite est simplement évoquée.

Du point de vue des ressources humaines, six fonctions sont à considérer :

1 - Chef de projet. Il doit notamment posséder une culture transversale dans l’ensemble des compétences nécessaires pour concevoir et alimenter un wiki (information, communication, documentation, terminologie, utilisation avancée des technologies) - Mission assurée par Thierry Daunois,
2 - Informaticiens. Il convient ici de distinguer 3 classes de compétences :
a. Support système réseau (sécurité, mise à jour des versions de logiciel…)
b. Traitement informatique des objets de la science (notamment mise en forme wiki de données hétérogènes)
c. Architectures sémantiques en réseau
3 - Rédacteurs wikis (ingénieur ayant des connaissances dans les domaines de l’environnement et des compétences en documentation).
4 - Expert du domaine. Chaque axe thématique (bois, eau, sols) devrait à terme avoir son propre responsable scientifique. (exemple Noële Raoult pour le Gisfi).
5 - Manager TICRI : assure la cohérence et la supervision de l’ensemble des actions de développement wikis, au-delà du démonstrateur SGE – Mission assurée par Jacques Ducloy
6 - Responsable du projet au sein de l’INPL : est le relais auprès de l’établissement, s’assure de la bonne poursuite des objectifs du développement pour l’INPL, et validera avec le président de l’INPL et le responsable de la PRST SGE la réussite du projet et préparera, le cas échant, son extension à d’autres domaines. Il assume avec le responsable de la PRST la maîtrise d’ouvrage du projet. Cette fonction est assurée par Jérôme Emonot.

Action 1 : Infrastructure informatique et informationnelle

Cette action a pour objectif d’installer complètement le réseau de wikis avec un ensemble minimal d’outils d’éditions et documentaires.

Tâche 1.1 : Installation des wikis sur un serveur dédié

A l’heure actuelle, le réseau Wicri est installé sur le site du Loria. Le caractère plus opérationnel du nouveau réseau demande un serveur dédié (au CIRIL). Les opérations à réaliser sont les suivantes :

  • Installation d’un site Unix (linux) avec un environnement internet.
  • Portage des wikis fédératifs actuellement installés sur le site LORIA,
  • Installation de l’ensemble des wikis de la composante SGE.

L’équipement nécessaire est un serveur (complété par 2 postes).

Tâche 1.2 : Adaptation de MediaWiki à un contexte réseau

Le logiciel MediaWiki, utilisé dans le démonstrateur Wicri, a été conçu pour des applications relativement centralisées. Il convient de lui adjoindre de nouvelles fonctions, ou plus exactement d’adapter certaines fonctions existantes à un contexte réseau. Le démonstrateur a montré l’importance de 2 types de développements : gestion des usagers et suivi des modifications.

La gestion des usagers doit notamment permettre à un usager inscrit sur un site d’intervenir sur d’autres (en fonction de critères formalisés).

On peut décomposer cette tâche en 3 étapes :

  • Etape 1 : réalisation des développements,
  • Etape 2 : améliorations en fonction des usages,
  • Etape 3 : maintenance et extensions.

Cette tâche demande une implication forte des compétences « ingénieur wiki » et informatique.

Tâche 1.3 : Outils éditoriaux, documentaires et sémantiques

Le logiciel MédiaWiki, dans sa version standard dispose d’une capacité éditoriale relativement réduite. Sur cette base, les utilisateurs avertis de Wikipédia ont développé des milliers de modèles pour en faire un outil utilisable par un rédacteur scientifique.

Il faut donc lui adjoindre au réseau Wicri un ensemble d’extensions et de modèles pour qu’il dispose d’une puissance d’écriture analogue à celle de Wikipédia. De même les extensions sémantiques demandent le développement d’outils spécifiques pour les exploiter.

Cette tâche consiste à développer un ensemble de petits outils de base ou à adapter ceux qui existent déjà (notamment sur Wikipédia). Elle implique l’ensemble des acteurs du projet.

Action 2 : Famille de wikis GISFI et Sols Urbains

L’objectif de cette action est de traiter de façon relativement complète la mise en wiki des informations disponibles sur le GISFI dans les rapports d’activité, les demandes au CPER et quelques publications.

Tâche 2. 1 : Wikification des documents du GISFI sur le réseau

Dans un premier temps il s’agit de mettre sur la famille de wikis GISFI l’ensemble des informations disponibles. Dans un deuxième temps ces informations seront redistribuées sur l’ensemble des wikis concernés :

  • Le wiki SGE public du CPER
  • Les wikis Wicri Lorraine et Wicri Alsace (avec notamment la participation au GISFI des laboratoires concernés)
  • Le wiki Wicri (fr) avec notamment des fiches pouvant servir de modèle à Wikipédia
  • Le wiki Sols Urbains avec approfondissement de quelques notions
  • Le Wiki eau, avec par exemple des développements sur Transport de polluants en milieux poreux saturés et insaturés.
  • Le wiki bois (espèces pouvant être plantées sur sol reconstitué).

En parallèle, une procédure de veille sera lancée pour repérer les sites sur lesquels les actions du GISFI doivent être signalées.

Cette tâche demande une forte implication d’un spécialiste du domaine. Elle peut se programmer en 3 phases :

  • Phase 1: travaux préliminaires, formation du spécialiste
  • Phase 2: réalisation proprement dite
  • Phase 3: évolution (intégré dans les étapes suivantes)

Tâche 2.2 : Alimentation et organisation du wiki sols urbains.

Cette action est exécutée en parallèle avec la précédente. Elle consiste à compléter le flux d’information venant du GISFI par des sources extérieures à la Lorraine. On s’appuiera notamment sur :

  • les colloques internationaux (tels que SUITMA) qui permettent de localiser les principaux acteurs ;
  • un inventaire des sources d’informations disponibles sur les sols urbains.

Tâche 2.3 : ontologies liées aux sols urbains.

Cette tâche doit améliorer les performances du signalement et de la recherche d’information autour des données et documents du GISFI et des sols urbains. Elle s’appuie sur un recensement des sources terminologiques utilisables réalisé dans l’étape précédente.

Elle comporte 3 phases :

  • Définition d’un noyau terminologique (à utiliser notamment sur l’ensemble des wikis),
  • Approfondissement de la terminologie sur les wikis spécialisés (sols urbains et GISFI),
  • Approfondissement sur des thématiques communes avec d’autres domaines (par exemple en relation avec le wiki eau).

Tâche 2.4 : expérimentations complémentaires

Le GISFI manipule un grand nombre de données de mesures qu’il convient de gérer, normaliser, échanger. Compte tenu de la taille envisagée pour l’équipe de soutien cette tâche ne peut intervenir qu’en fin de projet à la suite de la tâche équivalente de la ZAM.

Si un volontariat se dégage au niveau des porteurs de projets, on peut également finaliser et mettre au point les tâches d’acquisition des demandes au CPER par le GISFI en utilisant des formulaires du wiki sémantique.

Action 3 : Démonstrateur ZAM et Wiki eau

Le cœur de cette action est relativement similaire avec ce qui a été décrit pour les wikis GISFI et « sols urbains » en opérant de même avec la ZAM et le wiki eau. Elles ne seront pas détaillées ici.

Action spécifique : automatisation du traitement des données

Pour illustrer les potentialités des wikis en matière de travail collectif sur les données, nous proposons de poursuivre l'expérience engagée avec la Zone atelier Moselle, en passant aux étapes suivantes :

  • retravail de la carte interactive (zoom permettant de rentrer dans le détail des différentes zones, ajout de certains repères géographiques importants – la Fensch, notamment – et ajout des points de recueil "internes")
  • mise en place de mécanismes manuels d'insertion de données (mise à jour)
  • mise en place de mécanismes automatiques d'insertion de données (à partir des bases de données exploitées dans le cadre des travaux de la ZAM)
  • mise en place de mécanismes de pré-traitement des données (en amont ou intégrés dans le wiki
  • mise en place d'outils de traitement des données (mise en forme, relations sémantiques, graphiques...)

Action 4 : Structure d’accueil pour les autres disciplines : biomasse et « Forêts bois »

Nous prévoyons également d’initialiser les autres disciplines fortes de la Lorraine en matière d’environnement : biomasse et « Forêts bois » en s’appuyant notamment sur les points suivants :

  • La biomasse est un domaine charnière avec le PRST MEPP
  • La discipline « Forêts bois » est en relation avec les actions de l’INRA comme l’Observatoire de Recherche en Environnement Fonctionnement des écosystèmes forestiers ; le pôle Fibres Grand Est ou le campus Fibres.

Ces deux domaines seront également initialisés et feront l’objet d’expérimentations.

Retombées attendues

Nous attendons les retombées suivantes :

  1. Au niveau des résultats concrets (délivrables) :
    1. Un réseau de wikis avec des ensembles d’informations significatifs ;
    2. Un ensemble d’outils et d’éléments méthodologiques pour construire des wikis interopérables et répondant aux contraintes des travaux scientifiques.
  2. Pour le pôle SGE :
    1. Un outil fédératif pour mutualiser des moyens et pour renforcer les coopérations au sein des acteurs du pôle ;
    2. Un savoir faire permettant d’étendre ce dispositif de collaboration au niveau international, avec une position forte des laboratoires lorrains ;
    3. Une contribution significative à la visibilité internationale.
  3. Pour l’INPL,
    1. Une validation par cette expérience de l’intérêt de tels outils dans la dynamique NIT,
    2. La constitution d’un premier noyau d’expertise sur l’eScience et plus précisément sur la manipulation des objets numériques de la science.
  4. Pour la Lorraine :
    1. La possibilité d’étendre les résultats et les pratiques à l’ensemble du dispositif lorrain de la recherche et de l’innovation, autrement dit, une préfiguration d’un dispositif TICRI au niveau régional ;
    2. La mise en valeur d’un élément fort d’attractivité de la région à l’échelle internationale.

Voir aussi

Références

  1. On désigne sous le nom de famille un ensemble de wikis organisés sur un même sujet avec des visions différentes, typiquement : public en français, en anglais et privé.
Outils personnels