Cahiers de la Méditerranée (2009) Maziane

De Wicri Maroc.

Salé au XVIIe siècle, terre d’asile morisque sur le littoral Atlantique marocain

Titre
Salé au XVIIe siècle, terre d’asile morisque sur le littoral Atlantique marocain
Auteur
Leila Maziane
Dans
Cahiers de la Méditerranée no 79, 2009, p. 359-372,
Version en ligne
http://cdlm.revues.org/index4941.htm

Cet article est paru dans un numéro des Cahiers de la Méditerranée sous la direction de Maria Ghazali et intitulé : Les Morisques, d'un bord à l'autre de la Méditerranée.

Résumé

La Reconquista et l’expulsion des Morisques ont été à l’origine de la création et du développement de Salé. Cette ville du littoral atlantique marocain devint une cité politiquement indépendante et un port corsaire important, à partir duquel de nombreuses attaques furent portées contre l’Espagne, puis, en mer, contre les intérêts d’autres nations européennes. Ses habitants, essentiellement morisques, furent considérés avec suspicion par leurs coreligionnaires marocains qui doutaient de la pureté de leur foi islamique. Centre urbain cosmopolite, Salé attira une population nombreuse et diversifiée.

Mots-clés : morisques, Salé, corsaires

Plan

  • Évolution du peuplement à Salé et place des morisques
  • La population de Salé, une population composite
  • Morphologie urbaine, culture et mode de vie
  • Les nouveaux Salétins vus par leurs contemporains
  • La péninsule Ibérique face aux razzias salétines
  • Conclusion
Outils personnels